Entre baignades en altitude, bivouacs et grimpés de col, découvrez le Lauvitel.

Statistics

4,165

m

4,160

m

24

max°

Difficulty

FATMAP difficulty grade

Moderate

Description

Superbe randonnée de 50 kilomètres et 4000 mètres de dénivelé positive.

Le départ est donne depuis Vénosc, commune située aux abords du parc national des Ecrins.

Remonté la Vallée en direction de La Danchère grâce au sentier rive sud du Vénéon.

Une fois à La Danchère grimpez par l’un des deux sentiers au Lac du Lauvitel, l’occasion d’une première baignade d’altitude.

Le bivouac n’est pas autorisé au lac du Lauvitel car cela est trop proche de la réserve intégrale du fond de Lauvitel.

Cette réserve est interdite d’accès et permet l’étude des écosystèmes sans l’impact de l’homme. Continuez le GR54 en direction du col du Vallon qui vous permet de basculer au lac de la Muzelle.

Une partie de la montée se fait à l’aide de câbles.

Vous pouvez bivouaquer aux abords du lac de la Muzelle et pour plus de calme et une vue imprenable sur la Roche de la Muzelle vous pouvez vous excentrer en direction du col de la Muzelle plus au sud. Le lendemain, montez au col de la Muzelle (2613m).

Il n’y a pas de difficulté seulement un passage sur névé encore présent fin juillet.

Le col offre une superbe vue et permet de basculer sur le versant sud plus chaud et moins végétalisé.

Le début de la descente en direction de Valsenestre est superbe.

Profité du passage à Valsenestre pour ravitailler voire même manger une bonne omelette au gite d’étape Le Béranger.

Après une petite pause reprenez la route en direction du Lac Labarre sur le GR54B.

La montée est physique mais sans difficulté.

Une fois au lac, baignez-vous, plantez votre tente et profitez de l’endroit. La suite se fait versant ouest, pas vraiment top pour une matinée ensoleillée mais cela à un certain charme.

Après le Col de la Romeïou une portion est notée délicate sur l’IGN mais il n’y a pas grand danger.

Remontez le GR54B en direction du Nord jusqu’aux sources du Tourot puis amorcez votre grimpé en direction de la Brèche du Périer et de la crête de la Montagne.

Ici le passage est délicat à plusieurs endroits et la trace difficile à suivre en cas de brouillard. S’en suit une interminable descente de 1650m de dénivelé négative.

Vous passerez par le Lac de Plan Vianney puis vous reviendrez au Lac du Lauvitel.

Le retour emprunte les mêmes chemins qu’à l’allé.