Une descente emblématique du singletrack de Chamonix.

Statistics

1 - 2

hrs

645

m

645

m

11

max°

Difficulty

FATMAP difficulty grade

Severe

Description

La descente en singletrack de Merlet est l'un des parcours VTT emblématiques de Chamonix.

Cette descente déchirante est raide, rapide et difficile, mais elle est tout à fait praticable par des vététistes expérimentés. La première question clé à laquelle vous devez répondre est la suivante : "comment allez-vous arriver au sommet de la piste ?".

Grâce à une route qui court jusqu'au sommet de la descente, Merlet offre une opportunité de choix pour une navette en véhicule.

Cependant, le bout de la route peut être très fréquenté et le stationnement difficile à trouver, surtout le week-end, en raison de la réserve animalière populaire du Parc de Merlet. Si vous ne voulez pas vous occuper des problèmes de stationnement ou si vous préférez faire les choses à la dure, l'itinéraire cartographié ici représente une option de boucle avec une montée en douceur sur la route pavée escarpée.

Si la montée de la route peut être brutale, une fois que vous avez atteint le sommet du sentier, tout est en descente ! La descente commence par une série d'escaliers remplis de terre.

Bien qu'il s'agisse de la seule véritable série d'escaliers sur le sentier, cette montée difficile laisse présager une descente encore plus difficile et technique. Merlet n'y va pas de main morte.

Des jardins de roches tranchantes mènent à des chutes de corniches, des réseaux de racines en cascade et toutes sortes d'obstacles rocheux.

Par endroits, vous serez forcé de naviguer entre des lignes de rochers sniper sur un singletrack exposé et taillé en banc, avec une longue chute en bas de la montagne qui vous attend si vous déviez de votre ligne ! Au milieu du sentier, vous rencontrerez un mouvement de rocher crux.

Assurez-vous d'examiner cette caractéristique, car la meilleure ligne n'est pas immédiatement apparente lorsque vous vous y approchez.

Le sentier dans la tranchée à gauche est manifestement non praticable, et à droite, il y a une ligne de chute évidente...

mais elle est très longue.

Au milieu, il y a une ligne qui descend le long des rochers pointus et déchiquetés qui ne semble pas plausible au premier abord, mais qui roule plus doucement qu'on ne le pense. En continuant sur la piste, la taille des éléments s'adoucit un peu, mais la rugosité augmente, avec des racines noueuses qui s'étendent sur la piste.

La pente s'adoucit un peu par endroits, ce qui vous permet de relâcher un peu les freins et de prendre de la vitesse, en effleurant les interminables racines. Une fois de retour en bas, secouez la pompe et essuyez la sueur de votre front.

C'était un vrai plaisir ! Maintenant, si seulement c'était trois fois plus long !