Un coup rapide de singletrack gnar accessible directement depuis le centre-ville de Chamonix.

Statistics

1 - 2

hrs

687

m

687

m

13

max°

Difficulty

FATMAP difficulty grade

Severe

Description

Si vous êtes à la recherche d'une descente rapide de singletrack gnar accessible directement depuis le centre-ville de Chamonix, la Buvette des Mottets vous comblera ! Contrairement à certains classiques voisins comme Charlanon, cette randonnée est 100% pédalée.

Bien que cela représente une quantité respectable de travail pour monter sur la montagne, la Buvette des Mottets est par conséquent une excellente sortie, que ce soit en début ou en fin de saison, lorsque les remontées mécaniques sont fermées. La randonnée commence par une montée raide sous un télésiège, mais ne vous inquiétez pas : la majeure partie de la montée n'est pas aussi raide.

Après quelques centaines de mètres, la pente s'adoucit et devient un chemin de feu très praticable qui grimpe à flanc de montagne.

Cette pente facile à pédaler est ponctuée de plusieurs sections de lacets raides, mais continuez quand même. Vous finirez par voir un sentier de singletrack se détacher de la route et remonter sur la droite.

Ce sera la partie singletrack de votre parcours, et si vous préférez vous contenter d'atteindre les marchandises, prenez à droite sur le sentier et continuez à monter.

Cependant, si vous continuez tout droit comme l'indique cet itinéraire, un peu plus de montée vous amènera au refuge de la Buvette des Mottets, d'où le nom de cette randonnée. Vous pouvez bien sûr y prendre une boisson et un repas, mais la vraie récompense est la vue imprenable que vous aurez en vous rendant sur l'arête rocheuse.

Depuis la cabane, vous profiterez d'un panorama époustouflant sur l'Aiguille Verte, ainsi que sur la profonde vallée creusée par la Mer de Glace. Une fois que vous aurez savouré la vue, faites demi-tour et redescendez en trombe sur la route de feu rocheuse pour accéder au singletrack.

Une fois sur le sentier, la montée est un peu pénible, mais une fois que vous avez passé la deuxième cabane du voyage...

tout est en descente à partir de là ! La descente est rocheuse, technique et serrée.

Heureusement, la plupart des rochers sont de gros blocs encastrés dans la bande de roulement du sentier.

Il n'y a pas d'éboulis ni de têtes de bébé qui roulent, ce qui rend la descente très agréable ! Sautez des rochers pour prendre de l'air et foncez à travers les champs de rochers ouverts pour un défi audacieux. Les portions les plus difficiles de la piste sont des virages en épingle à cheveux qui nécessitent une confiance et une maîtrise absolues pour les franchir.

Il n'y a pas de honte à faire un ou deux virages à pied, surtout si cela vous permet de profiter du reste de l'agréable singletrack en descendant. La descente finale vers la route de gravier est la plus raide et la plus lâche de toute la piste, avec des virages serrés menant à des sections de terre et de racines.

Faites preuve de prudence et gardez un œil sur les randonneurs.