(Camp to Camp) L'itinéraire est une course d'arête en moyenne altitude s'apparentant à la rando-escalade. Avec un premier de cordée connaissant les techniques d'assurage en progression, l'itinéraire se prête bien à l'initiation d'un second dans une belle ambiance et avec un peu de vide. Il offre un point de vue exceptionnel sur Annecy, son lac, sur les Aravis et au loin le Mont Blanc.

Statistics

1,051

m

1,045

m

24

max°

Difficulty

FATMAP difficulty grade

Moderate

Description

L'itinéraire est une course d'arête en moyenne altitude s'apparentant à la rando-escalade.

Avec un premier de cordée connaissant les techniques d'assurage en progression, l'itinéraire se prête bien à l'initiation d'un second dans une belle ambiance et avec un peu de vide.

Il offre un point de vue exceptionnel sur Annecy, son lac, sur les Aravis et au loin le Mont Blanc. ##Generals Route types: traverse Durations: 1 day(s) Rock types: limestone Configuration: edge Ratings: PD- 3b>3b II P3 Elevation: 848 m / 1824 m Elevation gain: 980 m ##Route history Première traversée (sens N-S) : 17 août 1922 - G.

Dingeon, J.

Payot, R.

Richard. ##Approche 3 possibilités ###Villard Dessus C'est l'approche classique.

Depuis le parking, gagner, par le vallon du Nant d'Alex, les Chalets de l'Aulp Riant Dessous.

Gagner ensuite le Col des Frêtes, puis par une arête en partie boisée, le pied de la pointe S des Dents de Lanfon. ###Route forestière de Ponnay Remonter le versant W et gagner directement le pied de la Pointe Sud des Dents de Lanfon. ###Chalet de l'Aulp 1h30 Redescendre de 100 m pour gagner les chalets des Crottes (1341 m).

Remonter au Col des Nantets et gagner les chalets des Nantets.

Gagner le Roc Lancrenaz (1700 m environ) et gagner les Chalets de l'Aulp Riant Dessus.

Poursuivre vers le N et gagner sur la gauche, après une courte descente le Col des Frêtes, puis le pied de la Pointe Sud des Dents de Lanfon.

Cette approche est magnifique, mais si à la montée on ne perd sans doute pas beaucoup de temps au retour par contre c'est beaucoup plus long que par l'approche classique de Villard (parcours en "montagnes russes"...) ##Traversée des arêtes ###Col de la petite Molaire (1710 m) Le pied de la Pointe Sud des Dents de Lanfon forme un petit col.

Descendre versant E sur une distance de 100 m environ (50 m de dénivelé) pour gagner sur la gauche (peu avant une plaque mortuaire scellée dans le rocher) des rochers faciles (point rouge).

Les remonter en ascendance sur la droite, pour gagner en quelques mètres la ligne d'un câble.

Le suivre.

Il repart sur la gauche et mène à un couloir.

Remonter ce couloir.

Sur la gauche, gagner la brèche située entre la Pointe S (1791 m) et la deuxième dent. ###Petite Molaire, 2e dent (1780 m) On a donc évité la Pointe S et on arrive sur la 2e dent. Remonter en direction du N les pentes de cette deuxième dent et la gravir, puis choisir une des deux variantes suivantes, dans l'ordre de difficulté : Revenir sur ses pas et contourner la dent légèrement en dessous par une sente versant E. Du sommet de la dent, poursuivre sur le fil pour rejoindre versant E un rappel (anneaux de corde sur des pins) de vingt mètres.

En bas du rappel, suivre la sente d'abord vers le S, puis en descendant vers le N (on rejoint alors la sente de la 1re option.

Il y a un anneau de corde pour un deuxième rappel de 20 m de confort pour rejoindre la sente encore plus bas. Suivre la sente et gagner sur l'arête le pied de la troisième dent. ###Cinquième Dentelure, 3e dent Il y a deux variantes pour l'ascension de la partie dentelée de l'arête : Poursuivre la sente qui évite les deux premiers ressauts par le versant E pour remonter un couloir.

Suivre la sente tantôt à droite, tantôt à gauche de l'arête. Escalader directement le mur (4+) du premier ressaut.

Il y a des spits et un piton au milieu de la paroi.

Descendre sur la prochaine brèche et escalader un deuxième ressaut (4+).

Il y a un arbre au pied de celui-ci.

Monter une petite vire en oblique sur la droite (anneau de corde sur un becquet au premier tiers) et suivre l'éperon E pour rejoindre le sommet du second ressaut.

On rejoint ensuite la sente de la première variante.

Cette variante est exposée et nécessite la pose de protections (coinceurs et sangles) Gagner la troisième dent par l'arête (ne pas s'engager sur une vire bien marquée versant E) puis une courte escalade (15 m - III). ATTENTION de ne pas faire tomber de cailloux versant W.

On est juste au-dessus de la voie Frisson d'automne Redescendre de cette dent et continuer plus ou moins sur l'arête qui comporte de nombreuses "petites" dents.

On passe au-dessus d'un gouffre (danger : assurage conseillé) (points rouges qui indiquent une vire versant W).

Continuer ainsi jusqu'au pied de la dent centrale : la 4e et dernière dent imposante visible sur l'arête. ###Pointe Centrale (1828 m) Arrivé au pied de cette dent centrale (point rouge) près d'un abri dans le rocher, suivre sur 30 m la sente de gauche longeant le pied de son versant W jusqu'au cairn. Attention ! Ne pas continuer sur le beau sentier en versant W plus de 30 m (il semble bien continuer des erreurs de tous) ! Remonter alors sur la droite un vague dièdre (rochers faciles) qui conduit à une plateforme : gravir un bloc pourvu de prises par un pas d'escalade.

Revenir sur la gauche et passer vers 2 arbres, puis vers un trou caractéristique dans l'arête.

Passer dedans (III) (passer le sac d'abord) et sortir non loin du sommet que l'on rejoint aussitôt.

NB : il est également possible de passer "tout droit" : exposé. ##Descente La descente commence par une sente bien marquée en direction de la pointe N des Dents de Lanfon, qui descend légèrement pour rejoindre un lapiaz. Au niveau du champ de lapiaz, suivre les cairns (absents sous la neige).

Attention à ne pas descendre dans les gorges : l'itinéraire traverse à 5 m en contrebas de l'arête, toujours plus ou moins en direction de la pointe N et on sort de ce lapiaz par trois passages en désescalade de quelques mètres, tous bien patinés. Ensuite on prend à gauche un champ de lapiaz et on retrouve une sente qui continue de traverser en descendant.

Depuis là, il est possible de rejoindre en aller-retour la Pointe N (1683 m).

Ensuite, la sente s'engage nettement dans la descente d'un couloir scabreux (terre et cailloux) qu'il convient de descendre par les rives.

Quitter le couloir, aboutissant sur une petite barre, par sa rive droite (marques rouges) pour s'engager sur le sentier qui ramène au Chalet de l'Aulp de Riant Dessous. Pour rejoindre le parking de Villard dessus (option), un sentier de terre part à gauche vers 1430 m et descend très doucement en S dans la forêt et rejoint le chemin de montée. La descente n'est pas technique mais il peut s'avérer utile de conserver la corde à la descente pour assurer un randonneur peu aguerri. La descente pour rejoindre le sentier ramenant au chalet est au-dessus de 1450 m et est orientée NE.

Au printemps, elle conserve plus longtemps la neige que le reste de l'itinéraire.

Si le lapiaz est enneigé, il est fortement conseillé de rester encordé sur cette partie (ponts de neige au-dessus des trous dans le lapiaz). ##Remarks ###Horaire Lorsque les conditions sont bonnes, les difficultés techniques se parcourent en 2-3h, sans courir, mais en ayant l'habitude de l'assurage en mouvement et le sens de l'itinéraire.

La longueur de l'itinéraire, de nombreuses cordées, de la neige peuvent rallonger sérieusement ce temps. ###Itinéraire Les traces de passages (rocher usé, terre aplatie, racines d'arbre usées, traces de crampons sur le rocher, etc...) permettent de suivre l'itinéraire mais sont parfois difficiles à reconnaître pour le néophyte.

Quelques rares points rouges sont tout de même visibles.

La descente est balisée par quelques cairns dans les lapiaz puis des marques rouges.

Ces différentes marques disparaissent sous la neige. Attention à l'assurage : même si la sente peut rassurer, la nature glissante du terrain (terre, aiguilles de pin) doit inciter à la vigilance.

Une chute non stoppée aura des conséquences mortelles. ###Équipement en place Le câble menant à l'arête a été changé en 2009. L'arête elle-même a été déséquipée en 2006.

Mais, l'assurage est très facile avec de nombreux arbres, becquets, lunules. Cette course sert de course de référence pour la cotation de randonnée pédestre en indiquant un itinéraire à ne pas mettre en rando.

Il ne faut donc pas modifier les cotations de l'itinéraire.

Si les cotations ne vous semblent pas correctes, merci de contacter la modération : topo-fr@camptocamp.org. Sensitive areas There are sensitive areas on or near this route.

Please consult the map to locate them, you can click on the areas for detailed information on the measures to be taken. ##Gear - Corde de 40 m pour le rappel, autrement 30 m suffit - 3-4 sangles pour s'assurer sur les arbres/becquets/lunules - variante jeu de coinceurs et 3-4 dégaines pour la variante 4+ - Alpine rock climbing from F to AD